SHARE

L’aphte du palais est une affection sans gravité. Repérable à une tache rouge sur le palais, il ne doit pas être confondu avec une autre pathologie bien plus grave.


Tache rouge au palais : poser le bon diagnostic

 

La cavité buccale peut être le siège de nombreuses pathologies comme un cancer, une angine ou encore des aphtes. Si l’aphte du palais est repérable à une tache rouge sur le voile du palais, mieux vaut demander confirmation à son médecin. Au moindre doute, un prélèvement permet de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un cancer du palais.

 


Aphte du palais : les causes

 

L’aphte sur le palais peut être dû à un déséquilibre hormonal, à certains médicaments, au stress ou encore au sevrage tabagique. L’alimentation est également un facteur déclenchant. Les aphtes sont favorisés par les carences en cobalamine (vitamine B12), en acide folique (vitamine B9), mais aussi en zinc et en fer. D’autre part, certains aliments augmentent les risques d’aphtes. C’est le cas du chocolat, des épices, des fromages à pâte dure, du café et des aliments acides comme les condiments au vinaigre et le…

  Lire…