SHARE

L’OMS passe à la vitesse supérieure face à la variole du singe. L’épidémie est jugée «inhabituelle et préoccupante». L’OMS va évaluer si ce virus représente une «urgence de santé publique de portée internationale».

1600 cas de variole du singe

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a jugé l’épidémie «inhabituelle et préoccupante». Le 23 juin un comité d’urgence de l’OMS se réunit. Depuis début mai, plus de 1600 cas

  Lire…