SHARE

Paludisme, dengue, encéphalites, maladie de Lyme… 58 % des maladies infectieuses ou allergiques qui affectent l’humanité ont été aggravées par des changements climatiques, liés à l’émission de gaz à effet de serre (GES). C’est ce que révèle une analyse de l’ensemble des études publiées sur le sujet est parue le 8 août dans la revue Nature Climate Change.

Maladies émergentes ou plus anciennes

En tout, 218 des 375 maladies humaines connues liées à des pathogènes ont été aggravés par les aléas du climat. Seulement 16 % de ces maladies ont été atténuées par ce phénomène, toujours d’après les

  Lire…