SHARE

Les personnes les plus modestes ont 40 % de risques supplémentaires de subir un accident vasculaire cérébral (AVC) que les plus aisés. Le risque est particulièrement élevé dans une tranche d’âge bien définie. On vous en dit plus.

45-64 ans : risque le plus élevé

Ces disparités varient selon l’âge : plus faibles avant 45 ans, c’est parmi les 45-64 ans

  Lire…