SHARE

Un essai clinique national vient de montrer qu’une crème serait particulièrement efficace pour inverser les effets du vitiligo. Cette maladie auto-immune, qui entraîne une perte de pigmentation de la peau, fait de plus en plus parler d’elle.

Il n’existe, à priori, aucune cause connue du vitiligo. Cette maladie auto-immune relativement courante entraîne une perte de pigmentation de la peau. Chez les patients atteints, le système immunitaire attaque les cellules pigmentaires du corps : ce sont ces dernières qui déterminent la pigmentation de la peau. Le vitiligo affecte, en principe, les zones fréquemment exposées comme les mains et le visage, mais peut très bien s’étendre à l’ensemble du corps.

La maladie affecte environ 50 millions de personnes, soit 1 % de la population mondiale. Dans la moitié des cas, les premiers signes visibles surviennent avant l’âge de 20 ans : des tâches décolorées qui parsèment le corps. S’il est plus évident chez les minorités ethniques à la peau foncée, le vitiligo peut toucher n’importe qui.

Aujourd’hui, la maladie devient de plus en plus connue et acceptée. En 2014,…

  Lire…