SHARE

Dans une récente étude, des chercheurs ont découvert que le temps de guérison des blessures était dix fois plus rapide au niveau buccal qu’au niveau de la peau, notamment grâce à un type de protéine que l’on retrouve uniquement dans la bouche. Une découverte qui permettrait d’envisager de nouveaux traitements pour les lésions cutanées.

Aviez-vous déjà remarqué à quel point une petite coupure au niveau de votre bouche disparaissait rapidement, ou en tout cas beaucoup plus vite qu’une qui se trouverait sur votre jambe ou votre bras ? Dans une récente étude publiée le 25 juillet 2018 dans la revue Science Translational Medecine, des chercheurs de l’université de Californie à San Diego se sont penchés sur les causes éventuelles de cette cicatrisation  express.

Blessures buccales : une protéine qui les guérit 10 fois plus vite, sans laisser de cicatrice

Pour l’étude, trente volontaires ont accepté de se faire une légère coupure au niveau du bras et une autre à l’intérieur de la bouche. En général, la première guérit en six jours tandis que la deuxième prend deux semaines à se refermer. Les chercheurs ont ainsi pu observer que la blessure au bras ne se refermait que de 0,1 millimètre par jour contre 0,3 millimètre pour celle à la bouche. Au final, “les blessures…

  Lire…