SHARE

La brûlure se caractérise par une lésion cutanée survenue principalement après exposition à une source de chaleur excessive. De son étendue et de sa profondeur dépend la gravité de la lésion. Comment soigner une brûlure superficielle ? Se brûler au 2e degré nécessite-t-il forcément une prise en charge médicale ?

Brûlure : comment en évaluer la gravité ?

La sévérité d’une brûlure cutanée va dépendre de plusieurs critères :
– l’étendue de la lésion : elle correspond à la surface corporelle concernée par la brûlure. Au-delà de 15 % chez l’adulte, il existe un risque de complications pouvant entraîner le décès du patient.
– la profondeur de l’atteinte : plus la brûlure atteint des structures profondes, plus elle sera considérée comme grave. Il existe 4 degrés de brûlure :
le 1er degré touche les couches superficielles de l’épiderme ; le 2nd degré superficiel se traduit par une lésion de l’épiderme sans altération de la couche basale ; le 2nd degré profond se caractérise par une atteinte du derme ; le 3e degré se définit par la destruction du derme, des nerfs et des muscles.
– l’âge de la personne brûlée : les personnes âgées comme les bébés sont des personnes à risque accru.

  Lire…