SHARE

Repousser de quatre semaines une chirurgie ou un traitement d’un cancer augmente de 6 à 13% le risque de mortalité. Ce sont les résultats d’une étude publiée par la revue médicale britannique BMJ. Des scientifiques britanniques et canadiens ont analysé les conséquences de retards de traitements pour sept types de cancers, à partir de 34 études publiées ces vingt dernières années.

6 à 13% de risque supplémentaire

Radiothérapie, chimiothérapie ou chirurgie… Les traitements pour le cancer se poursuivent, avait assuré le ministre de la …  Lire…