SHARE

Chaque année, entre les mois de juin et de septembre, des conseils sont donnés dans le cadre du Plan canicule. En effet, en présence d’un coup de chaleur, les risques pour la santé sont grands, en termes de déshydratation notamment. Ainsi, si vous devez prendre la route en voiture en période de chaleur intense, il y a de bons réflexes à adopter pour préserver votre santé : utiliser la climatisation avec modération, faire des pauses et bien s’hydrater en font partie.

Utiliser la climatisation avec parcimonie en cas de coup de chaleur

Pour garder l’habitacle au frais, tandis qu’un coup de chaleur sévit à l’extérieur, grande est la tentation de mettre la climatisation. Plus encore, grande est l’envie de pousser la climatisation au maximum. Or, c’est un tort. En effet, il ne faut pas que l’écart entre la température extérieure et la température intérieure de la voiture soit supérieur à cinq ou six degrés. Pourquoi ? Car lorsque vous sortirez de la voiture, vous serez confrontés brusquement à un coup de chaleur avec le risque que vous vous enrhumiez. C’est une conséquence du choc thermique. Si la chaleur est vraiment intense, il est certes possible d’augmenter cet écart un tout petit peu plus, mais à condition de baisser progressivement la climatisation dans la demi-heure qui précède une pause hors de l’habitacle. Outre les conséquences sur la santé, la climatisation est énergivore, il ne faut donc pas en abuser en…

  Lire…