SHARE

« Attention, tu épuises ton capital soleil ! ». Vous avez sûrement déjà entendu cette phrase à la plage, mais savez-vous vraiment ce qu’elle signifie ? Une dermatologue nous aide à y voir plus clair.

Pendant l’enfance, vous bronziez très facilement… et peinez à l’âge adulte à obtenir un teint hâlé. La faute à un capital solaire épuisé ? La réponse. 

Le capital soleil, qu’est-ce que c’est ?

Selon le Dr Gallay, le capital soleil « est un terme employé pour déterminer les dégâts du soleil sur la peau. Celui-ci varie en fonction des individus. Par exemple, si l’on s’est beaucoup exposé au soleil, notre capital est diminué. Ce quota d’ensoleillement symbolise donc le temps qu’il nous reste à pouvoir nous exposer ».

Toutefois, « il n’est pas possible de le quantifier« , précise la spécialiste.

En bref, ce capital soleil, acquis à la naissance et non-renouvelable, dépend donc :

de la couleur de la peau : très sensibles au soleil, les phototypes clairs (I) (une catégorisation se basant sur la couleur de la peau, la couleur…  Lire…