SHARE

La vie n’a plus de sens, on se sent seul, tout nous rappelle l’être cher et on a la sensation que le chagrin ne s’apaisera jamais. Mais pourquoi souffre-t-on autant lors d’un chagrin d’amour ? Figurez-vous qu’il existe une explication scientifique.

Une activité à soi

La douleur ressentie lors d’une rupture est bien réelle. Les douleurs émotionnelles et physiques activent des régions cérébrales similaires, d’après une étude des chercheurs de l’Université du Colorado à Boulder (États-Unis), parue dans le Journal of Neuroscience. Quand on souffre, car on a le cœur brisé, il faut savoir que la

  Lire…