SHARE

La préfecture du Tarn a annoncé par voie de communiqué le 24 août 2018 qu’un cas importé de chikungunya avait été détecté dans le département. Une opération de démoustication notamment dans le lieu de résidence de la victime est prévue le 28 août 2018.

Dans un communiqué datant du 24 août 2018, la préfecture du Tarn a informé qu’un cas de chikungunya  avait été recensé pour la première fois dans le département, dans la commune de Rabastens. “Il s’agit d’un cas importé et non autochtone, précise le communiqué, ce qui écarte l’hypothèse de contamination locale par un moustique.

Une opération de démoustication mise en place par mesure de prévention

Si la victime a été contaminée en dehors de la métropole, une opération de démoustication a été mise en place afin d’éviter la propagation du virus sur le territoire. En effet, une nouvelle piqûre infecterait certains moustiques locaux qui seront alors susceptibles de transmettre la maladie à d’autres personnes dans l’hexagone. L’opération aura lieu le 28 août 2018 et se concentrera sur le lieu de résidence de la personne atteinte ainsi que les endroits qu’elle a fréquentés.

La démoustication s’opérera par “…

  Lire…