SHARE

Il avait été suspendu de ses fonctions pendant plusieurs mois, pour avoir commis de lourdes fautes médicales. Contre toute attente, le « chirurgien de l’horreur » assigne 4 de ces victimes en justice pour diffamation. Le procès débute ce lundi.

Ce spécialiste de l’orthopédie a détruit la vie d’une trentaine de patients. Le 10 avril 2019, plusieurs patients ont crié leur colère dans les colonnes du Parisien face aux pratiques douteuses d’un médecin grenoblois qui les ont laissés amputésinvalides ou avec des surinfections

Surnommé le “chirurgien de l’horreur”, le docteur V., qui exerçait à la Clinique des Cèdres, a récemment été suspendu trois ans dont 18 mois avec sursis par le Conseil de l’Ordre des médecins pour manquement à ses obligations. Aujourd’hui, il fait l’objet d’une enquête préliminaire pour “mise en danger d’autrui”, tandis que les plaintes se multiplient.

Or, cette affaire prend une tournure des plus inattendues. Le chirurgien poursuit 4 de ces victimes pour diffamation. Le procès a débuté ce lundi 15 juillet au…

  Lire…