SHARE

Alarmant. L’utilisation de stéroïdes chez les patients atteints de maladies inflammatoires augmenterait considérablement le risque de développer une grave infection.

Selon une étude du CMAJ (Canadian Medical Association Journal) publiée le 24 juin 2019, consommer des stéroïdes par voie orale ne serait pas sans conséquences.

D’un point de vue chimique, ces médicaments contiennent des hormones naturelles : les corticostéroïdes, les estrogènes et les androgènes entre autres. Leur mode d’action est commun : ils pénètrent dans les cellules et vont agir directement sur l’ADN pour favoriser l’expression d’un ou plusieurs gènes spécifiques.

Les stéroïdes, une menace pour les patients

Dans cette vaste étude menée en Angleterre, près de 40 00 patients atteints de maladies inflammatoires (polymyalgie rhumatismale ou artérite à cellules géantes) ont participé à l’enquête. L’âge moyen des candidats était de 73 ans et tous ont pris quotidiennement des doses quotidiennes de stéroïdes (ici, des glucocorticoïdes).

Après avoir enregistré les pratiques des patients pendant…

  Lire…