SHARE

Une partie des formes graves du Covid-19 est due à des anomalies génétiques et immunitaires.  Une défaillance qui touche plus d’hommes que de femmes et qui augmente avec l’âge. Une information parue dans la revue américaine Science qui pourrait aider les médecins alors que la France fait face à une deuxième vague épidémique.

Deux études publiées dans la prestigieuse revue Science constatent un lien entre les anomalies génétiques ou immunologiques et les formes graves du Covid-19. Une équipe de chercheurs franco-américain a voulu …  Lire…