SHARE

Les deux mois de confinement ont eu plusieurs impacts positifs sur l’environnement. En effet, la mise en quarantaine de nombreux pays a permis à la planète de respirer. Mais malgré la nette amélioration de la qualité de l’air, on constate un relâchement sévère des efforts produits pendant cette période.

Depuis le mois de mars, la pollution atmosphérique a chuté dans le monde entier. L’arrêt de nombreuses activités industrielles, la réduction de l’utilisation des transports, et particulièrement en avion, ont permis à l’environnement de se revitaliser. En Italie par  Lire…