SHARE

Selon une équipe de Harvard, les patients Covid-long ont développé un « réservoir à virus » dans leur intestin.  En quoi cette découverte peut changer la vie des patients ? On fait le point.

Spike, plasma et réservoir à virus

L’équipe du docteur David R. Watt, de l’école de médecine de Harvard, a identifié la protéine Spike du coronavirus dans le plasma de deux tiers de patients atteints de Covid long.  Cela soutient l’hypothèse qu’un réservoir de virus actifs persiste dans le corps.  Ces résultats ont fait l’objet d’une

  Lire…