SHARE

Fin 2018, plusieurs chercheurs avaient remis en question l’âge de la doyenne de l’humanité, Jeanne Calment. Depuis, des scientifiques tentent d’apporter des preuves supplémentaires sur son âge pour prouver ce record mondial de longévité.

Certes, la probabilité qu’une personne vive jusqu’à 122 ans est faible, mais bien réelle.

C’est ce qu’affirme une équipe de scientifiques emmenée par le démographe Jean-Marie Robine, chercheur à l’Inserm et à l’École pratique des hautes études et François Herrmann, professeur à la Faculté de médecine de l’UNIGE (université de Genève), gériatre et spécialiste de l’épidémiologie des personnes âgées. Les travaux ont été publiés dans le Journal of gerontology.

Selon des chercheurs russes, la fille de Jeanne Calment aurait usurpé son identité

À la fin de l’année 2018, le Russe Yuri Deigin, PDG d’une start-up qui traite l’usure de l’organisme et qui s’affirme spécialiste du vieillissement, lance un “J’accuse” dans son blog.

Selon ses propos, Jeanne Calment n’est pas morte à l’âge de 122 ans en 1997,  mais à 59 ans en 1934.

  Lire…