SHARE

Depuis le début du mois de septembre 2018, les punaises diaboliques sont en recrudescence sur tout le territoire et plus particulièrement en région parisienne. Inoffensive, cette espèce d’insectes mal connue peut toutefois entraîner des allergies.

Quoi de plus infernal que les punaises de lit ? Les punaises diaboliques, peut-être. Découverte en France en 2016, cette espèce d’insectes également connue sous le nom d’Halyomorpha halys et originaire d’Asie sévit sur tout le territoire depuis le mois de septembre 2018 et plus particulièrement en région parisienne, où elle provoque horreur et dégoût. “Nous sommes submergés d’appels et de signalements de la part d’habitants de presque tous les arrondissements de Paris et de nombreux départements en France, du nord au sud, explique à Ouest-France Romain Garrouste, chercheur au Muséum national d’Histoire naturelle à Paris.

La punaise diabolique : invasive mais pas dangereuse

Mais à quoi est due cette invasion ? Comme la plupart d’entre nous, à l’approche de l’hiver, les punaises diaboliques aiment se trouver dans un endroit chaud où elles se sentiront à l’abri. Exit donc les balcons et les jardins : elles viennent s’inviter dans nos…

  Lire…