SHARE

Aux États-Unis, la politique anti-écologie de Trump a augmenté le taux de pollution dans l’air. Un choix aux lourdes conséquences pour la santé.

Mercredi dernier, l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis, dirigée par le président Trump, a mené à son terme le démantèlement de la politique de l’ancien président Obama contre le changement climatique (“Clean Power Plan”).

Une prise de position peu écologique, qui favoriserait de graves problèmes de santé, selon un article paru dans le CNN.

Une qualité de l’air alarmante 

Fini la réduction des émissions de centrales de charbon ! Avec Trump, l’heure n’est pas à la protection de la planète.

Selon le 20ème rapport annuel sur l’état de l’air publié par l’American Lung Association, publié en avril, les États-Unis ont enregistré dernièrement deux journées avec une qualité de l’air “très dangereuse”, chose que le pays n’avait pas connu depuis près de deux ans. 

Par “dangereuse”, l’association souhaite alerter sur l’état d’urgence dans laquelle se…

  Lire…