SHARE

Une médecin généraliste a été reconnue coupable du décès d’un de ses patients… après avoir prescrit un médicament auquel il était allergique.

C’est une affaire pour le moins inhabituelle. Ce mardi 19 novembre, le Tribunal de Bergerac reconnaît coupable d’homicide involontaire une médecin de Lalinde (Dordogne).

La victime est morte en 2 heures 

La spécialiste avait prescrit des anti-inflammatoires à un patient allergique à certains de ces médicaments. L’homme de 67 ans est mort un peu plus de 2 heures après la consultation. Il était suivi par la praticienne depuis 4 ans.

Le Tribunal a donc soulevé le point suivant : est-ce que la praticienne a fait preuve d’imprudence vis-à-vis de la prescription faite à son patient ? Pour le savoir, revenons quelques années en arrière.

Les faits remontent au 12 avril 2012. L’homme concerné vient consulter la généraliste pour des douleurs aux dos qu’il ne parvient pas à soigner depuis trois semaines.

Admis en consultation en fin de journée, il est accompagné par sa femme qui…

  Lire…