SHARE

On entend souvent parler d’arthrite dentaire quand on ressent une douleur dentaire diffuse. De quoi s’agit-il exactement ? Que faire dans pareil cas ?

Douleur dentaire et arthrite dentaire

Le terme d’arthrite est, dans ce cas, employé abusivement dans la mesure où ce n’est pas une articulation, mais un ligament qui est en cause : il s’agit de celui qui permet à la dent d’être maintenue dans son alvéole. L’arthrite dentaire entraîne une douleur durable (plusieurs jours) qui croît par paliers et peut devenir aigüe. Elle s’accompagne de divers symptômes, tels que la sensation d’avoir la dent qui bouge, une haleine fétide, des rougeurs au niveau des gencives, parfois même un abcès ou un œdème.

Que faire en cas de douleur dentaire de type arthrite ?

Il faut absolument consulter son dentiste pour l’établissement d’un diagnostic. Il s’agit en effet d’identifier et d’agir sur la cause de l’arthrite dentaire, laquelle peut être multiple (appareil, implant, carie, choc…). Une fois le problème identifié et soigné, le dentiste accompagnera le traitement, pendant quelques jours, d’antalgiques ou d’anti-inflammatoires pour…  Lire…