SHARE

Cela se passe aux Etats-Unis : les autorités sanitaires ont autorisé, pour la première fois, la mise sur le marché d’un médicament avec une puce intégrée. Celle-ci informe à distance les professionnels de santé si le médicament a bien été pris. La puce, au contact des sucs gastriques de l’estomac, envoie alors un signal à un patch collé sur le patient qui transmet automatiquement les données à son smartphone.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here