SHARE

Selon une étude de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA), les seniors ont intérêt à ne pas se faire opérer le jour de l’anniversaire de leur chirurgien. Ils auraient plus de risque de mourir dans les 30 jours suivants.

Si votre chirurgien vous dit que vous avez besoin d’une opération, n’hésitez pas à lui demander sa date d’anniversaire… non pas pour pouvoir lui souhaiter, mais pour connaître vos chances de survie.

Anniversaire et opération : le taux de mortalité grimpe de 23% chez les seniors

Des travaux de l’université américaine UCLA, parus dans la revue scientifique BMJ, révèlent que les taux de mortalité à 30 jours sont environ 23% plus élevés chez les patients de plus de 65 ans, qui se font opérer le jour de l’anniversaire de leur chirurgien par rapport à ceux qui subissent une opération similaire à une autre date. 

L’équipe est parvenue à cette conclusion après avoir analysé les dossiers de 981 000 chirurgies réalisées par 48 000 médecins entre 2011 et 2014. De plus, 17 types d’opérations ont ainsi été étudiés. Au total, 2064 procédures étaient programmées…

  Lire…