SHARE

Les affections des pieds doivent être traitées pour éviter les complications graves, en particulier chez les plus de 60 ans. C’est ce que rappelle la Haute Autorité de santé (HAS) dans de nouvelles recommandations de bonnes pratiques émises début décembre. Non prises en charge, ces affections peuvent sérieusement altérer l’état de santé globale de nos aînés.

Absence de recours aux soins

Lésions cutanées, déformation, perte de sensibilité… Les personnes âgées consultent rarement leur médecin lorsqu’elles sont confrontées à ces problèmes. « Elles sont souvent  Lire…