SHARE

Une explosion est survenue ce lundi au sein d’un laboratoire à Koltsovo, situé en Sibérie occidentale, lors de la réparation d’une salle d’inspection sanitaire au 5e étage. Cette infrastructure renferme, entre autres, le virus de la variole et Ebola. Doit-on craindre un risque de contamination ? Le Professeur Stéphane Gayet, infectiologue et hygiéniste au CHU de Strasbourg nous répond.

Selon l’agence de surveillance sanitaire Rospotrebnadzo, l’explosion a été provoquée par un cylindre de gaz qui a provoqué un incendie au sein du laboratoire de recherche géré par l’État russe. Des fenêtres ont été brisées, mais la structure du bâtiment a résisté. L’explosion a fait un blessé parmi les employés.

Le centre de recherche en question est dédié à la recherche sur les virus et les biotechnologies. Les infrastructures se trouvent à Koltsovo dans la région de Novossibirsk, et renferment notamment le virus de la variole et la fièvre Ebola. C’est l’une des seules structures au monde abritant la variole. Koltsovo est la troisième ville la plus peuplée de Russie avec plus de 1,5 million d’habitants. 

Indéniablement, le doute plane : quels sont les

  Lire…