SHARE

Ce médicament prescrit depuis une dizaine d’années contre les crises de goutte pourrait augmenter le risque de décès liés à des maladies cardiovasculaires, selon un vaste essai clinique. Explications.

Il est commercialisé depuis une dizaine d’années et prescrit aux personnes qui souffrent de goutte. Le Fébuxostat (Adenuric® et ses génériques en France) fait aujourd’hui l’objet d’une mise en garde. Ce médicament augmenterait le risque de décès liés à des problèmes cardiovasculaires, selon les résultats de l’essai CARES présentés au congrès annuel de l’American College of Cardiology (ACC) le 12 mars 2018 et publiés sur le site du New England Journal of Medicine.

Un nombre de décès global plus élevé avec le Fébuxostat

Les chercheurs en charge de l’essai ont comparé le nombre d’évènements cardiovasculaires, le nombre de décès et la mortalité globale dans un groupe de 3 098 patients prenant du Fébuxostat et dans un second groupe de 3092 patients prenant de l’Allopurinol, un autre médicament utilisé contre la goutte. Ils ont suivi ces volontaires pendant 32 mois en moyenne. Résultat : le nombre de décès cardiovasculaires était significativement plus élevé dans le…

  Lire…