SHARE

Il faut « mieux détecter et diagnostiquer plus précocement la fibromyalgie » a admis le ministère de la Santé le 8 octobre dernier. Des bonnes intentions qui font suite à un rapport d’expertise de l’Inserm, publié le 8 octobre.  La fibromyalgie qui se manifeste par des douleurs chroniques diffuses, est très mal diagnostiquée en France. Entre 1,4 et 2,2 % des Français en seraient atteints selon l’Inserm.

Fibromyalgie : les médecins pas assez formés

« L’absence de marqueur biologique spécifique rend le diagnostic …  Lire…