SHARE

La revue indépendante Prescrire a publié dans son numéro de novembre 2018, des informations comme quoi les médicaments à base d’argiles seraient responsables d’une contamination au plomb.

Le Smecta® ou autres médicaments à base d’argiles (Actapulgite®, Neutroses® et Gastropax®) peuvent être responsables d’une contamination au plomb, rapporte la revue indépendante Prescrire dans son numéro de novembre 2018. L’Agence française du médicament (ANSM) avait déjà publié en mars 2018 un compte-rendu d’une réunion de pédiatres dans lequel il était question de ce problème. L’argile est une matière cristalline extraite du sol. Dotée d’une forte capacité d’absorption, elle capte les impuretés métalliques telles que le plomb. D’après Prescrire, “il ne semble pas possible de débarrasser l’argile du plomb sans diminuer sa capacité d’absorption”. Tous les médicaments à base d’argiles “contiennent du plomb à des quantités supérieures à 5 microgrammes par jour, qui est la dose journalière admissible pour le plomb en tant qu’impureté dans un médicament”, ajoute la revue.

Responsable de troubles neurocomportementaux chez l’enfant

Pendant 35 jours, du Smecta® a été…

  Lire…