SHARE

Chaque été, c’est la même rengaine. Les parents interdisent à leurs enfants de se baigner après avoir mangé. Les enfants, mécontents, trépignent d’impatience. Mais cette croyance selon laquelle la digestion augmenterait les risques de noyade est-elle vraiment fondée ? Ou serait-elle un brin exagérée ?

L’été, la tentation d’une baignade après le déjeuner est grande. Mais très vite, la raison reprend le dessus. Reviennent alors en boucle dans notre esprit les avertissements de nos grands-parents lorsque l’on était enfant ! “Pas de baignade après le déjeuner ! C’est risqué ! Attendez 16 h !”, nous sermonnaient-ils. Cette croyance selon laquelle la digestion serait dangereuse pour la baignade en augmentant les risques d’hydrocution a la vie dure. Mais est-elle vraiment juste ?

“Il ne faut pas se baigner après manger” : une vérité à moitié fondée

Pour mieux comprendre d’où vient cette croyance, il faut revenir au mécanisme de l’hydrocution. Très courante en période estivale, l’hydrocution intervient après un “choc thermique“, c’est-à-dire lorsque notre corps a une température très supérieure à celle de l’eau. Or, après un repas, au moment de la digestion,…

  Lire…