SHARE

Une nouvelle étude vient de mettre en lumière un lien entre les problèmes de sommeil et le diabète de type 2, pendant la transition vers la ménopause.

À l’approche de la ménopause, plus d’un tiers des femmes souffrent d’insomnies. Avec les bouffées de chaleur, il s’agit d’un des symptômes les plus fréquents au cours de cette période, conséquences des bouleversements hormonaux à l’œuvre dans l’organisme.

Comme si cela ne suffisait pas, une nouvelle étude vient d’établir un lien entre les troubles du sommeil pendant la ménopause et le diabète de type 2. Ces résultats ont été publiés dans le journal Menopause, de la North American Menopause Society (NAMS).

Souffrir de diabète augmente les risques de troubles du sommeil à la ménopause

Basée sur les données de deux grandes enquêtes Internet, cette étude révèle que le nombre de symptômes moyens liés au sommeil est significativement plus élevé chez les patientes atteintes de diabète de type 2 que chez les personnes ne présentant pas la maladie. La

  Lire…