SHARE

Selon une étude, publiée lundi 22 août, dans les PNAS, Comptes rendus de l’académie américaine des sciences, i existe une relation évidente entre le temps passé devant sa télévision et le risque de développer une démence, au-delà de 60 ans.

Le temps passé n’est pas responsable

On le sait, la sédentarité favorise et accélère l’apparition de démences telles, comme la maladie d’Alzheimer. Alors, imaginez ce que cela provoque sur votre cerveau de l’anesthésier devant la télévision, sans bouger. Des chercheurs de l’Université d’Arizona se sont posés la question de savoir si la télévision et

  Lire…