SHARE

Deux essais cliniques démontrent que la croyance populaire, selon laquelle la prise de vitamine D protège des fractures et allonge l’espérance de vie, prenant racine dans les mécanismes biochimiques au sein desquelles la vitamine D intervient, est démonté par deux études, prouvant que ces idées ne sont nullement fondées cliniquement. 

Aucun effet significatif

Ces deux essais ont été faits sur une longue durée : cinq ans pour le premier, cinq ans et trois mois pour le second. Le premier est un essai en double aveugle contre placebo. Il a pour but d’évaluer l’effet de la prise de 60.000 UI de

  Lire…