SHARE

Une substance cancérigène aurait été retrouvée dans un médicament contre les brûlures d’estomac. Selon la Food and Drug Administration, il s’agirait du produit “Zantac”. Le 24 septembre 2019, l’ANSM décide de rappeler ce médicament et tous ses génériques en France.

Oui, certains médicaments peuvent être très dangereux pour votre santé. Ce serait le cas du Zantac®, un médicament anti-ulcère à base de ranitidine. Il serait contaminé à la NDMA, une substance que l’on retrouverait dans de nombreuses marques de médicaments pour la tension artérielle et l’insuffisance cardiaque. 

La NDMA, une substance potentiellement cancérigène

La NDMA est un contaminant environnemental présent dans l’eau et les aliments, notamment les viandes, les produits laitiers et les légumes. Il est classé comme cancérogène probable pour l’homme. On le retrouve dans plusieurs médicaments, dont celui de la marque Zantac®, commercialisé sous le nom Azantac® en France, qui lutte contre les brûlures d’estomac. 

“Ces substances cancérigènes restent une préoccupation nationale majeure”, a déclaré le Dr David Robbins, responsable adjoint de l’…

  Lire…