SHARE

Des chercheurs de l’Inserm viennent de mettre en évidence la toxicité des fongicides pour l’homme et pour la biodiversité, alors qu’ils sont largement utilisés dans l’agriculture.

On connaissait la toxicité de nombreux pesticides pour notre santé. Parmi ceux-ci, celle des fongicides est maintenant également avérée. Une toute nouvelle étude de l’Inserm, du Cnrs et de l’Inra, publiée ce jeudi 7 novembre 2019 dans la revue Plos One, vient de montrer que ces produits induisent un stress oxydatif dans les cellules humaines, qui conduit à leur mort.

Les huit fongicides étudiés sont tous nocifs

Des chercheurs français se sont penchés sur les inhibiteurs de la succinate déshydrogénase (SDHI), des substances que l’on trouve dans les fongicides, permettant d’empêcher le développement des moisissures sur les plantes. On les vaporise dans les champs, mais aussi sur les terrains de sport, et on en retrouve jusque dans notre nourriture. Au total, ils ont étudié huit SDHI…

  Lire…