SHARE

Une astuce marketing simple mais efficace, celle du super héros ou du personnage de dessin-animé qui invite l’enfant à manger telle sucrerie ou tel paquet de céréales. Une pratique que veut stopper le Bureau européen des associations de consommateurs qui juge ces produits trop gras, trop sucrés ou trop peu nutritifs, contraires à la lutte contre l’obésité infantile.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here