SHARE

Un drone ambulancier équipé d’un GPS et d’un défibrillateur mis en concurrence avec une équipe humaine à bord d’une ambulance classique, c’est la drôle de course qu’ont organisée des chercheurs suédois. Leur but : tester la rapidité d’intervention du drone dans des zones reculées. Plus rapide de 16 minutes, le drone a fait ses preuves. En revanche, son efficacité de secouriste reste dépendante de la capacité des personnes sur place à utiliser correctement le défibrillateur…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here