SHARE

«Ce qui tue, c’est l’épuisement professionnel», alerte Gaétan Casanova. C’est le président de l’InterSyndicale nationale des internes (ISNI). L’ISNI déplore un suicide d’interne tous les 18 jours en 2021.  Si rien ne change, l’ISNI appelle à une grève dans les semaines à venir.

Vous ne les distinguez pas des autres médecins.

Seule leur étiquette précise qu’ils sont internes. Ils sont médecins en formation (à partir de leur 6e année d’études de médecine) travaillant dans tous les services hospitaliers : les urgences, en chirurgie, en pédiatrie par exemple. Ils sont aussi présents dans

  Lire…