SHARE

Nurofen, Strepsils, Maalox… En moins de dix ans, les tarifs des médicaments en vente libre ont bondi, et les consommateurs font face à un véritable manque d’information sur ces produits.

Vous faites partie des gens qui ont toujours une boîte de Nurofen ou des pastilles pour la gorge dans leur placard ? Attention à votre porte-monnaie… Entre 2010 et 2018, les prix de certains médicaments en vente-libre se sont envolés, selon une étude publiée ce mardi sur le site de Familles rurales.

Certains médicaments sont autorisés à la vente libre depuis 2008

En 2008, un décret du gouvernement autorise la vente en accès libre de certains médicaments. Mais cette mesure, qui semblait être un avantage pour le consommateur puisqu’elle visait à faire baisser leurs prix, s’avère plutôt déceptive. Dans son Observatoire des prix des médicaments, l’association Familles rurales constate une explosion des tarifs.

Le prix du Nurofen a ainsi augmenté de 24,65 %, celui du Strepsils, de 18,89 %. Le Biafineact, qui sert à soulager les brûlures, est passé de 5,56 € à 6,30 €, tandis que le Maalox, qui…

  Lire…