SHARE

Grains de beauté, taches brunes, lentigos séniles… Les lésions cutanées peuvent revêtir de multiples formes. Parmi celles-ci figurent un type de lésions qui touchent principalement les bébés : l’hémangiome. A quoi est-il dû ? Faut-il s’en inquiéter ? De quel traitement fait-il l’objet ?

L’hémangiome, une lésion qui touche les nouveau-nés

Plus communément appelé « fraise » ou « tache de vin », l’hémangiome apparaît généralement dès la naissance ou dans les semaines suivantes. Il s’agit d’une petite excroissance vasculaire totalement bénigne, mais dont la taille peut atteindre, chez certains nouveau-nés, plusieurs centimètres. L’hémangiome peut toucher toutes les parties du corps, y compris le visage et le cuir chevelu. Il existe trois types d’hémangiomes différents : l’hémangiome superficiel, l’hémangiome sous-cutané et l’hémangiome mixte.

L’hémangiome, quelles causes ?

Les hémangiomes infantiles ont une origine congénitale puisqu’ils surviennent dès la naissance. Selon les études scientifiques menées sur ce sujet, il semblerait que ce type de lésions cutanées soit secondaire à un déficit d’oxygénation au niveau des régions concernées. Ce manque va, de fait, favoriser un déploiement anormal des structures vasculaires à cet…  Lire…