SHARE

Si mal au cœur et mal au bras gauche constituent les signaux d’alerte de l’infarctus du myocarde, ils peuvent avoir d’autres origines. Voici les principales causes pouvant expliquer la survenue de ces symptômes et la conduite à tenir en leur présence.

Mal au cœur et au bras gauche : le signe d’une crise cardiaque ?

Bien que l’infarctus du myocarde se produise majoritairement de manière brutale et soudaine sans que la victime ne s’y attende, il arrive parfois que certains signes précurseurs surviennent juste avant. C’est le cas, entre autres, de la douleur dans le bras gauche. Dans de nombreuses situations, cette sensation douloureuse précède même les manifestations thoraciques qui sont, elles, beaucoup plus caractéristiques. Les spécialistes parlent d’une douleur projetée pour expliquer la survenue de ce signe. Cela signifie que la sensation a bien une origine cardiaque, mais qu’elle n’est pas perçue au niveau même de son siège. Dans le cas d’un accident cardiaque, elle sera ressentie au niveau du bras gauche qui est du côté du cœur et pourra irradier jusque dans la mâchoire. Ce type de signal doit être pris en compte lorsqu’il persiste car il peut permettre une prise en charge plus rapide. Or…

  Lire…