SHARE

Diarrhée chronique, mictions fréquentes… L’aspect et la fréquence de nos selles et de nos urines sont de véritables indicateurs de notre état de santé. Lumière sur les signes de maladies à surveiller aux toilettes, avec le docteur Philippe Godeberge, hépato-gastro-entérologue.

Sang dans les selles : un signe d’hémorroïdes ou de cancer colorectal

Le docteur Philippe Godeberge, hépato-gastro-entérologue, est formel : la présence de sang dans les selles exige une consultation chez un médecin, même lorsque cela n’arrive qu’une fois. “Le plus souvent, il s’agit d’une simple maladie hémorroïdaire“, explique-t-il. Bien qu’inconfortable, celle-ci est bénigne. “Mais c’est un diagnostic d’élimination qui ne peut être retenu qu’après avoir formellement éliminé un cancer du rectum, du côlon ou de l’anus.”

Les selles sanglantes sont en effet un symptôme de cancer colorectal. Selon l’Institut national du cancer (INCa), elles se caractérisent par des excréments “recouverts ou mêlés de sang rouge clair ou très foncé“, ou encore de couleur noire “si le sang est digéré dans le côlon…

  Lire…