SHARE

Il est de ces périodes un peu étranges, entre confinement et couvre-feu, où le besoin de souffler peut se faire ressentir. Plus encore, il en devient vital. Certes, nous vivons au rythme des restrictions, mais un bain d’air à la mer, à la montagne ou en forêt peut avoir des bienfaits incroyables. Explications.

Entre 2000 et 2008, des chercheurs de la Harvard University’s Public Graduate School et du Brigham and Women’s Hospital ont étudié le lien entre la présence de végétation et la mortalité. Ils ont pour cela décortiqué les informations médicales de 108 630 femmes de la Nurse’s Health Study, aux États-Unis.

Les scientifiques ont comparé le niveau de végétation avec le risque de mortalité. En ressort que les 20 % des femmes qui avaient le plus de végétation dans leurs alentours (250 m) avaient 12 % de mortalité en moins que les autres. Ce lien a été particulièrement fort pour la mortalité respiratoire et par cancer.

Ces associations s’expliquent par des facteurs comme l’activité physique, la vie sociale, la santé mentale, moins de pollution ou de stress… Les bienfaits de la nature sur notre santé ne sont pas un mythe que l’on raconte pour se pousser à quitter la ville !

Une grimpette à la montagne

La montagne offre des paysages grandioses et une foule…

  Lire…