SHARE

Alors que le grand froid signe son retour, l’Agence Régionale de Santé Grand Est alerte sur les risques du monoxyde de carbone. Chaque hiver, on recense une centaine de décès dus à ce type d’intoxications. L’Agence appelle à surveiller et entretenir vos appareils de chauffage.

Chaque hiver, l’intoxication au monoxyde de carbone fait des milliers de victimes : 5000 par an, dont une centaine de décès. C’est la première cause de mortalité par intoxication en France. En effet, ce gaz indolore est aussi incolore et non irritant. Il est donc indétectable sans appareil de mesure. “Les intoxications liées à ce gaz résultent le plus souvent d’un dysfonctionnement des appareils à combustion et/ou d’un défaut d’aération des locaux où ils sont utilisés”, explique l’Agence Régionale de Santé (ARS) de la région Grand Est, le 6 novembre dernier.

  Lire…