SHARE

Le moustique tigre se reconnaît à son corps zébré de noir et blanc. Sa piqûre est sans douleur, mais peut être vectrice de maladies (chikungunya, dengue). Il se reproduit à proximité des points d’eau stagnante, mais peut être éradiqué grâce à des mesures simples et à des répulsifs naturels.

Éviter les points d’eau stagnante pour lutter contre le moustique tigre

Comme le moustique tigre pond uniquement à côté des eaux stagnantes, le plus urgent est d’éliminer tout point d’eau stagnante pour éviter sa prolifération. Il faut retourner les récipients qui contiennent de l’eau (seaux, jouets, pots de fleurs, coupelles…), éliminer les flaques formées suite à la pluie ou à l’arrosage, mais aussi l’eau stagnante des gouttières, ou encore arroser le pied des plantes et non leur feuillage. En cas de mare ou de bassin, pensez à mettre des poissons afin qu’ils mangent les larves de moustique tigre.

Les spirales antimoustique à base d’huiles essentielles et de plantes : un répulsif naturel

Pour faire fuir le moustique tigre, il existe des spirales antimoustique à base d’huiles essentielles et de plantes, de même que des bâtonnets. Elles se présentent sous la forme d’un encens. Quand elles se consument, leur odeur composée d’un mélange de…

  Lire…