SHARE

La crise des opioïdes continue de faire rage. Entre 2011 et 2016, le nombre de décès par surdose a bondi de 20 % dans les pays de l’OCDE.

 

Le nombre de décès liés à la sur-consommation d’opiacés a bondi au cours des dernières années. Selon un rapport de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), il aurait augmenté de 20 % entre 2011 et 2016, dans les pays membres.

Les Etats-Unis sont en tête, avec 131 décès par an et par million d’habitants enregistrés en 2016 – contre 74 en 2011. Suivis de près par le Canada, qui compte 118 morts par million d’habitants en 2018, soit environ 5000 décès par an. Arrivent ensuite la Suède, la Norvège, l’Irlande, l’Angleterre et le Pays de Galles.

Et la sur-consommation d’opiacés tend à se répandre dans d’autres pays de l’OCDE. La France est, pour l’instant, un peu moins touchée, avec “seulement” 201 décès par an, un taux stable depuis 2011. Les opiacés restent toutefois la première cause de mortalité…

  Lire…