Home Blog Page 161

Douleurs du côté gauche : qu’est-ce que l’hypocondre gauche ?

0

Les douleurs abdominales du côté gauche sont fréquentes. La partie gauche de l’abdomen située sous les côtes, ou hypocondre gauche, est le siège de plusieurs organes, et ces douleurs peuvent avoir de multiples origines et donner l’alerte de maladies plus ou moins graves.

Douleurs abdominales sous les côtes à gauche : quels organes sont en cause ?

La partie du ventre située sous les côtes à gauche est en regard de la partie gauche du foie, du pancréas, de la rate, de l’angle colique gauche (côlon sigmoïde), et plus en arrière, du rein gauche. Une atteinte ou une augmentation de volume de ces organes peut entraîner une douleur dans cette zone. Les causes en sont très variables.


Les principales origines des douleurs de l’hypocondre gauche.

Le plus souvent, ces douleurs sont d’origine colique au niveau de l’angle du côlon gauche (gaz, stress) et sont bénignes. Elles peuvent témoigner également de la présence de diverticules sur le côlon sigmoïde. Des douleurs plus postérieures font évoquer un problème rénal, comme un calcul, un kyste ou une infection.
Des douleurs plus sourdes sont plutôt d’origine hépatique (kyste, foie augmenté de volume) ou pancréatique (pancréatite, cancer du pancréas). L’augmentation du volume de la rate dans…

  Lire…

Comment soigner un panaris au pied ?

0

Le panaris du pied fait suite à une plaie d’un orteil, parfois minime, qui constitue une porte ouverte aux bactéries, le plus souvent un staphylocoque doré. L’infection se développe alors localement et il faut la traiter dans les 48 heures en raison du risque important d’abcès.

Comment soigner un panaris du pied dès le début ?

Dès que le panaris fait son apparition, avec une rougeur, un gonflement et une douleur, il faut alors faire des bains d’orteil de 10 minutes 3 fois par jour dans une solution antiseptique transcutanée. On peut également appliquer des pommades antibiotiques locales.
Entre les applications, l’idéal est de laisser le pied à l’air libre le plus souvent possible.
Si aucune amélioration n’est survenue au bout de 48 heures, on est alors face à un panaris évolué.


Soigner un panaris du pied déjà évolué

Lorsque le panaris du pied est avancé, c’est-à-dire lorsque la douleur est lancinante, qu’il est accompagné d’un ganglion de l’aine ou de fièvre, le traitement local n’est alors plus efficace et il faut avoir recours à la chirurgie en urgence. Une petite incision sous anesthésie locale permet d’évacuer le pus et de nettoyer la zone atteinte en profondeur. Elle est la plupart du temps accompagnée d’un traitement…

  Lire…

Ganglion axillaire : la présence de ganglions sous les aisselles

0

Les ganglions lymphatiques sont naturellement présents sous les aisselles, tout comme au niveau de l’aine ou de la gorge par exemple. En principe imperceptibles, certains ganglions aux aisselles peuvent devenir douloureux et gonfler jusqu’à devenir palpables directement sous la peau. Apprenez-en davantage sur les ganglions sous les aisselles (ganglions axillaires).

Ganglions sous les aisselles

Les ganglions lymphatiques jouent un rôle essentiel dans le système immunitaire. Réparties un peu partout dans l’organisme sous forme de chapelets, ces centaines de ganglions permettent de filtrer la lymphe. Généralement, les ganglions lymphatiques ne sont pas faciles à palper, y compris au niveau des aisselles, car ils sont petits (ils mesurent entre 1 et 2,5 mm) et enfouis sous la peau et les muscles. Néanmoins, en cas d’inflammation, ils vont devenir volumineux (plus de 1 centimètre) et perceptibles. C’est également le cas en cas de cancer du sein (dans 1 % des cas), d’où l’importance de surveiller cette zone.


Ganglions sous les aisselles douloureux

Les ganglions lymphatiques qui enflent ne sont pas nécessairement douloureux. Tout dépend de la cause de leur gonflement. Les infections telles que la mononucléose ou une hépatite, par exemple, vont entraîner un gonflement de l’ensemble des ganglions lymphatiques avec des douleurs. Ce…

  Lire…

Bouffées de chaleur nocturnes : 3 causes possibles

0

Les bouffées de chaleur nocturnes touchent un grand nombre de femmes. Celles-ci peuvent être causées par diverses raisons. Découvrez les 3 causes possibles aux bouffées de chaleur nocturnes.

Première cause possible aux bouffées de chaleur nocturnes

Une des causes les plus courantes aux bouffées de chaleur nocturnes est la ménopause. En effet, la diminution des hormones produit un déséquilibre des vaisseaux sanguins entraînant des sueurs, des sensations de chaleur et se manifestant essentiellement la nuit. Les bouffées de chaleur nocturnes concernent plus de 50 % des femmes ménopausées.


Deuxième cause possible aux bouffées de chaleur nocturnes

Les bouffées de chaleur nocturnes peuvent être un des symptômes d’un dérèglement de la thyroïde. L’hyperthyroïdie entraîne une accélération du métabolisme et une augmentation de la chaleur, cela se traduit par des sueurs importantes se manifestant principalement la nuit. Si ces sueurs nocturnes sont associées à d’autres symptômes comme une perte de poids importante, une gorge gonflée et des tremblements, consultez un médecin afin de passer des examens.


Troisième cause possible aux bouffées de chaleur…  Lire…

3 solutions quand le chien perd ses poils par plaques

0

Les chiens perdent fréquemment leurs poils pour diverses raisons. Cependant, si votre chien perd ses poils de façon anormale et par plaques, cela peut être un signe de mauvaise santé. Quelles sont les causes de la perte de poils par plaques et quelles sont les solutions ?

Quelle est la première solution contre la perte de poils chez le chien ?

La chute de poils par plaques est aussi appelée alopécie. L’alopécie est souvent la conséquence d’une maladie de peau qui peut s’aggraver si celle-ci n’est pas rapidement soignée. Néanmoins, avant d’aller chez le vétérinaire, si vous remarquez que votre chien se gratte fréquemment, il est fort probable qu’il ait des puces. Si tel est le cas, un traitement anti-puces soulagera votre chien et lui permettra de ne plus perdre ses poils.


Quelle est la seconde solution contre la perte de poils chez le chien ?

Il est possible que votre chien perde ses poils par plaques à cause d’une allergie due à son alimentation. Pour vérifier si tel est le cas, essayez de modifier ses croquettes en changeant la marque de celles-ci ainsi que leur composition. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire pour qu’il vous oriente vers l’alimentation la mieux adaptée aux problèmes dermatologiques.


Quelle…  Lire…

Pyomètre : une maladie du chien à connaître

0

Si votre chien perd ses dents de manière soudaine, il est possible qu’il souffre de pyomètre. Qu’est-ce que le pyomètre ? Quels sont les symptômes et comment le soigner ? 

Qu’est-ce que le pyomètre ?

Le pyomètre est une maladie du chien qui touche uniquement les femelles souffrant d’un dérèglement hormonal. Ce dérèglement survient généralement lorsque la chienne n’est pas stérilisée et que ses maîtres ont recours à des produits contraceptifs de façon répétée afin d’empêcher qu’elle se reproduise et/ou qu’elle n’ait ses chaleurs. Ces produits peuvent provoquer une inflammation de l’utérus qui peut se transformer en infection, voire en septicémie.


Quels sont les symptômes du pyomètre ?

Les premiers symptômes du pyomètre se manifestent par une fatigue anormale de la chienne ainsi qu’une soudaine perte d’appétit. Celle-ci souffre ensuite d’une soif importante, entraînant des mictions plus fréquentes. De plus, l’abdomen est distendu et la chienne est parfois sujette à de la fièvre, mais ce n’est pas toujours le cas. Ces premiers symptômes doivent immédiatement vous alerter, car lorsque la chienne urine du sang et du pus, le pyomètre peut…

  Lire…

Cataracte du chien : 3 symptômes à repérer

0

Avec l’âge, il est possible que votre chien souffre de cataracte. Découvrez quels sont les symptômes de la cataracte chez le chien. 

Quel est le premier symptôme de la cataracte ?

La cataracte est une maladie que l’on retrouve chez les humains, mais aussi chez les chiens, celle-ci se manifeste lorsque les protéines contenues dans le cristallin de l’œil se modifient et rendent la matrice entièrement opaque, empêchant la lumière de passer et diminuant considérablement la vue du chien. L’un des premiers symptômes de la cataracte est donc un blanchiment de l’œil avec de légers reflets bleus.


Quel est le second symptôme de la cataracte ?

La cataracte apparaît souvent chez les chiens qui vieillissent. Les yeux des chiens de plus de 8 ans sont plus sujets aux problèmes de cataracte en raison de l’opacification du cristallin. Celle-ci s’installe lentement dans les deux yeux et diminue la vision du chien. De fait, si votre animal a plus de 8 ans et que vous remarquez qu’il se cogne fréquemment dans les meubles, il est fort probable qu’il soit atteint de cataracte.


Quel est le troisième symptôme…  Lire…

Pellicule du chien : 3 solutions à avoir sous la main

0

Si votre chien perd ses poils et présente de petites peaux blanches sur les poils, il est possible qu’il souffre de pellicules. Pourquoi votre chien a-t-il des pellicules et quelles sont les solutions pour vous en débarrasser ? 

La première solution pour lutter contre les pellicules du chien

Les pellicules chez le chien sont souvent causées par des allergies, poussant le chien à se gratter, mais aussi par la présence de bactéries ou de parasites telles que les mites blanches. Un climat sec peut également provoquer un assèchement de la peau du chien. Les pellicules sont gênantes pour les chiens et ne sont pas très esthétiques. Il est donc nécessaire de le débarrasser de ses pellicules en brossant quotidiennement les poils de votre chien. Le brossage régulier permet de démêler les poils afin de mieux faire respirer la peau et d’éliminer les peaux mortes.


La seconde solution pour lutter contre les pellicules du chien

Pour éviter que votre chien ait des pellicules, vous pouvez le laver une ou deux fois par mois avec un shampooing spécialement conçu pour éliminer les pellicules. Prenez soin de choisir un shampooing pour les chiens, car les shampooings antipelliculaires pour humains ne sont…

  Lire…

Dent qui se déchausse : un signe de parodontite

0

La parodontite est une pathologie bucco-dentaire relativement fréquente. Toutefois, ses conséquences peuvent rapidement devenir très graves. C’est pourquoi cette maladie doit être prise en charge par un dentiste le plus rapidement possible. Outre les dents transparentes, les abcès, les gencives douloureuses, gonflées et particulièrement rouges, il existe un autre signe alarmant de la parodontite qu’il ne faut pas négliger : les dents qui se déchaussent.


A quoi reconnaît-on des dents qui se déchaussent ?

Les dents qui se déchaussent représentent un problème sérieux qui ne passe généralement pas inaperçu. En effet, la gencive censée protéger les dents s’abîme, se rétracte, puis finit par disparaitre progressivement. Résultat ? Les dents sont de plus en plus découvertes et elles paraissent anormalement plus longues. A terme, elles commencent à bouger légèrement et à devenir mobiles. Si rien n’est fait, elles risquent de tomber.


Que faire pour éviter des dents qui se déchaussent ?

Avant toute chose, il est bien évidemment conseillé d’avoir une hygiène bucco-dentaire irréprochable. Des brossages doux doivent nécessairement être faits après chaque repas et durer au moins 3 minutes. La brosse à dents est tout aussi importante : on la choisit de préférence à poils souples et à petite tête afin d’atteindre sans difficulté les dents du fond. De même, on n’oublie pas les bilans annuels chez son dentiste. Ces principales…

  Lire…

Acouphènes : déroulement d’une séance d’acupuncture

0

Impossible d’ignorer les bourdonnements et les battements rythmiques provoqués par des acouphènes pulsatiles. Ce trouble de l’audition, généralement causé par un problème vasculaire, peut rapidement devenir un véritable cauchemar. Pour diminuer ces bruits incessants et, ainsi, retrouver un certain mieux-être au quotidien, il est possible d’opter pour des traitements 100 % naturels. L’acupuncture, par exemple, est idéale pour soigner des acouphènes persistants.

L’acupuncteur fait le point sur la nature des acouphènes

S’il s’agit d’une première visite, l’acupuncteur va en premier lieu questionner son patient afin de cibler avec précision la nature du problème. Quand les acouphènes pulsatiles sont-ils apparus ? Quelle est leur fréquence ? Leur intensité ? Sont-ils plus importants à un certain moment de la journée ? Le stress ou l’anxiété favorisent-ils ces bruits dans les oreilles ? Quelles sont les sensations éprouvées ? Ces précieux renseignements permettront d’orienter plus facilement son intervention.


Comment se passe la séance d’acupuncture ?

Selon la particularité des acouphènes, l’acupuncteur pique différents points stratégiques sur le corps de son patient à l’aide de minuscules aiguilles. Concernant les acouphènes pulsatiles, il va privilégier la vésicule biliaire (point 15 VB). La méthode, totalement indolore, est généralement très efficace. Trois séances de 20 min environ seront nécessaires pour constater un début…

  Lire…

Popular Posts

My Favorites

Apnée du sommeil : le prix d’un appareil respiratoire à pression...

L’appareil à pression positive continue (PPC) est un appareil indiqué contre l’apnée du sommeil. Contraignant ...