SHARE

Le panaris correspond à une infection au doigt de la main ou du pied. Très douloureux, il apparaît d’abord sous forme d’une rougeur et d’un gonflement autour de l’ongle puis se transforme en boule de pus. Un panaris débutant est simple à traiter, mais le panaris profond nécessite des soins plus importants. Quelles sont les astuces pour l’éliminer ?

L’excision du panaris profond

 

Lorsqu’un panaris superficiel ne présente pas d’améliorations sous 48 heures ou si des complications comme un abcès, une fièvre, un ganglion ou une douleur lancinante apparaissent, il est alors impératif de consulter un chirurgien qui pratiquera une excision des tissus infectés. Un prélèvement est généralement effectué en même temps que l’intervention pour déterminer le germe incriminé et envisager l’administration d’antibiotiques par voie orale.

 

Soins postopératoires et prévention

 

Suite à une chirurgie sur un panaris profond, il est important de vérifier qu’il n’y a plus de signes infectieux. Des pansements quotidiens jusqu’à cicatrisation complète sont nécessaires. Une plaie comme celle engendrée par un panaris profond doit vous inciter à vérifier la régularité de vos rappels de vaccin antitétanique, car le tétanos s’invite dans les plaies cutanées. Pour mémoire, les…

  Lire…