SHARE

L’un des anti-douleurs les plus couramment utilisé se voit soupçonné d’être cancérogène par des scientifiques californiens. D’ici le printemps prochain, un panel d’experts tiendra une audience publique afin de déterminer si l’acétaminophène, connu en France sous le nom de paracétamol, doit être ajouté à la liste des 900 produits chimiques liés à des risques de cancer.

Un combat de grande envergure qui ne plaira pas à tout le monde. Et pour cause, l’un des médicaments en vente libre les plus courant au monde est soupçonné d’être cancérogène par la Californie. Dans le viseur des scientifiques ? L’acétaminophène, un ingrédient actif des analgésiques populaires comme le Tylenol® ou Doliprane®.

Au printemps prochain se tiendra une audience publique animée par des scientifiques californiens, afin de trancher, annonce le Los Angeles Times : ils détermineront si l’acétaminophène, connu en France sous le terme de paracétamol, doit être ajouté à la liste des quelque 900 produits chimique que l’État considère comme cancérogène. En effet, une loi californienne, appelée Proposition 65, oblige l’État à avertir la population des risques de cancer et de toxicité générés par certains produits chimiques. Reste à savoir si le…

  Lire…