SHARE

Ce gel prescrit pour traiter la kératose actinique, une maladie de la peau résultant d’une trop grande exposition aux rayons UV, augmenterait le risque de développer un cancer cutané.

Le Picato gel, couramment prescrit pour traiter la kératose actinique, est désormais interdit à la vente.

Un risque de cancer sur la zone où il a été appliqué

Le vendredi 17 janvier, l’Agence nationale du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé que la Commission européenne suspendait “par mesure de précaution” l’autorisation de mise sur le marché du gel Picato.

Cette mesure radicale fait suite à la réévaluation du rapport bénéfice/risque de ce médicament, engagée au mois de septembre 2019.

  Lire…